Évolutions des rythmes et horaires de travail

Lors des commissions nationales du CSEC (Comité Social et Economique Central) des 7 et 8 Avril derniers, était à l’ordre du jour de la commission EPQS (Egalité Professionnelle et Questions Sociales) une information sur le projet d’évolution des rythmes et horaires de travail des CRC. Le SNB s’étonne de l’empressement de la Direction à communiquer, parfois même en local dès la semaine précédant la tenue de la commission en central, et à vouloir mettre en place un projet aussi important dès le mois de mai/juin 2021 face à toutes les modifications que cela engage pour les salariés en CRC ! Le SNB reste également perplexe quant à l’explication de la Direction indiquant que ces modifications émanent des équipes concernées. De plus, l’étude des flux présentée s’est réalisée de septembre à novembre 2020, en pleine crise sanitaire, avec des comportements clients différents….

Voici les principales évolutions présentées par la Direction devant faire l’objet d’une consultation auprès des 4 CSEE des CRC :

  • Modularité des horaires pour tous les CRC : Sur la base du volontariat des salariés en CRC déjà en poste, et d’office pour les nouveaux:
    • Équipes à 39h : passage sur 5 jours au lieu de 4,5 jours
    • Passage à 37h22 au lieu de 39h pour les équipes restant à 4,5 jours
  • Modification des horaires du soir :
    • Fermeture des flux à 20h au lieu de 22h pour le CRC de Lille.
  • Bourse d’échange des heures :
    • Sur volontariat avec pour objectif de rendre l’organisation du travail plus flexible.

Le SNB déplore que la Direction propose ces évolutions sous l’égide de l’amélioration des conditions de travail en CRC alors que, par exemple, les 4 CRC ne bénéficient pas de la même qualité d’environnement de travail.

A cela s’ajoute l’absence de compensation des primes et congés (Primes de panier, travail de nuit, 8 à 9 jours de RTT monétisables par salarié) qui seront perdus lors du changement d’horaires et du passage à 37h22, car la demande émane de la Direction et non des salariés. Quid de l’évolution de leurs contrats et de leur avenir au sein de leur entité ? Les a-t-on interrogés en réelle connaissance de causes ?

La conséquence de cela sera une perte de pouvoir d’achat des salariés et une dégradation de l’équilibre Vie Privée/ Vie Professionnelle.

Pour le SNB, ces nouvelles modularités d’horaires, additionnées à la future bourse d’échanges, créeront de fait de nouvelles problématiques de gestion au quotidien pour les Responsables d’Equipes via l’apparition d’horaires hybrides. Les managers devront être mis dans les meilleures conditions pour continuer à accompagner leurs équipes comme il se doit, sans faire l’objet d’une surcharge de travail déjà commencée via la délégation de tâches.

Bourse d’échanges d’horaires : aucun outil, ni information liés à la gestion de ce nouveau système n’ont pu être communiqués par la Direction. Comment nous positionner ? Comment être confiant quant à la mise en place du projet prévu pourtant à court terme ?

Le SNB constate que ce projet manque de recul et fait abstraction de bon nombre de considérations.

Nous avons donc demandé le report du projet

afin qu’il n’apparaisse pas à l’ordre du jour des réunions mensuelles CSE en CRC du mois d’Avril !

Nous souhaitons éviter des procédés visant à mettre la pression sur des salariés, via par exemple des promotions conditionnées au passage au nouveau régime horaire et à la bourse d’échanges d’horaires.

Vos représentants SNB, TMB et Cadres, présents en CRC aux mêmes postes que vous et qui participent aux réunions mensuelles CSE locales ne manqueront pas d’y veiller et de vous tenir informés !

Le SNB est conscient de la nécessité d’adaptation et d’évolution dans le monde actuel, mais cela ne doit pas se faire au détriment de vos conditions de travail.

 Téléchargez le Tract SNB Spécial CRC