Retraites complémentaires : L’AGIRC et le statut CADRE préservés :

Le SNB, 1ère organisation syndicale à Société Générale, est également une des composantes majeures de la confédération CFE/CGC. Nous comptons autant d’adhérents Cadres que de TMB, ce qui prouve la grande diversité des salariés qui nous rejoignent et qui sont de plus en plus nombreux !

Notre confédération, premier Syndicat des Cadres et de l’Encadrement, a fait réaliser un sondage par OpinionWay sur la perception du statut de l’encadrement en France. Une majorité de cadres (84%) déclarent que leur statut est important à leurs yeux, car ils représentent une expertise spécifique, créatrice de richesse pour l’entreprise. Ainsi, pour les Cadres, remettre en cause le régime de retraite complémentaire AGIRC, c’est commencer à détricoter ce statut social auquel ils sont tant attachés !

Pour le SNB, il est essentiel de définir un statut afin de pérenniser l’ascenseur social français, pour les Cadres et les TMB qui aspirent à le devenir. C’est, dans cette optique que l’accord qui a été signé sur l’avenir des retraites complémentaires, prévoit dès 2016, l’ouverture d’une négociation interprofessionnelle, pour définir légalement un statut qui sera garant, pour l’ensemble des salariés, des possibilités d’évolution au sein de l’entreprise.

Partageons nos résultats, pas seulement nos réussites !

L’année 2016 commence sans accord salarial pour le personnel. En effet, le SNB n’a pas jugé acceptable les propositions minimalistes de la Direction. Un premier coup de semonce au moment où Société Générale renoue avec de très bons résultats financiers : 3,3 milliards d’€ de bénéfices sur les trois premiers trimestres 2015. Et les résultats du 4ème trimestre ne sont pas encore communiqués…

Par contre, la Direction ne ménage pas ses efforts pour nous remercier de notre travail et de l’esprit d’équipe qui nous anime. Des remerciements qui commencent d’ailleurs à agacer un certain nombre d’entre vous si l’on en croit les nombreux retours que nous pouvons avoir.

Vous êtes donc nombreux à reporter votre espoir sur une augmentation individuelle (RAGB, part variable). Les premières indications sur le niveau des enveloppes commencent à filtrer dans plusieurs départements des Services Centraux Parisiens. Et la grogne de certains managers se fait déjà ressentir.

Par ailleurs, de nombreux salariés (dont certains n’ont pas eu d’augmentation depuis plusieurs années !), lassés d’être mis sur le carreau, sont déjà venus nous rencontrer pour prendre conseil et nous demander d’intervenir auprès des lignes RH et managériales. N’hésitez pas à faire de même !

Pour le SNB, la politique d’austérité salariale menée par la Direction doit maintenant cesser. Nous ne sommes plus en crise, et la Direction Générale met systématiquement en avant, à juste titre, la bonne santé de l’entreprise à de multiples niveaux (résultats financiers en hausse, bon niveau de liquidité, amélioration de la solvabilité…) ainsi que la satisfaction de nos clients.

Pour nous, la satisfaction de nos collègues est toute aussi importante. Nous demandons donc que les enveloppes prévisionnelles, pour les rémunérations fixes et variables, soient clairement révisées.

Screen Shot 05-19-16 at 11.16 AM Télécharger Info SNB du 14 Janvier 2016