Commission de Recours et de suivi sur la fermeture des PSC

La 1ère réunion de la commission s’est tenue le 17 février dernier.

Entretien bilanBilan à l’issue des entretiens : 

  • Entretiens : 95% des collaborateurs ont été reçus afin d’exprimer leurs souhaits. Les salariés non reçus sont pour la plupart en longue maladie.
  • Souhaits : En moyenne, 3 souhaits ont été exprimés et plus de 80% ont été validés => validation sur une « ligne métier » et souhaits évolutifs, nous  indique la Direction.
  • Recours : Concernant les recours, une seule demande officielle a été effectuée.

Pour la Direction, à ce stade, le bilan est plutôt positif. Toutefois, elle considère qu’elle ne pourra parler de réussite que lorsque tous les collaborateurs auront été reclassés.

Pour le SNB, le plus dur reste à faire. De plus, sans généraliser, nous lui avons indiqué que certains salariés se sont vus forcer la main sur leurs choix et que, pour d’autres, les souhaits validés sont très différents de ceux exprimés.

En cas de désaccord, n’hésitez-pas à revenir vers la ligne RH locale et vers vos élus locaux SNB ou la permanence nationale pour exercer un recours :

Permanence SNB 01.42.14.27.20 ou contact@snbsg.com

Rencontre avec Frédéric OUDÉA

Twin Towers in most important business district La Defense in Paris, France.

Frédéric OUDÉA a rencontré les Organisations Syndicales début mars. Après un rapide tour d’horizon économique et géopolitique qui fait ressortir des incertitudes importantes, il est revenu sur les résultats 2016 qui sont, pour lui, solides dans un environnement complexe et sur les objectifs 2017 :

  • BDDF : baisse de 3,5 % des revenus dans un contexte de taux bas, coût du risque maîtrisé. => poursuite de la transformation du réseau France et investissements.
  • IBFS : grande satisfaction de 2016, potentiel de revenus confirmé, coût du risque très bas. => Introduction en bourse d’ALD pour donner de la visibilité et de l’agilité à ce métier spécifique. Poursuivre le développement des Services Financiers Spécialisés et là où ça sera nécessaire.

    GBIS :
    performances correctes compte tenu du contexte, coût du risque élevé, résilience du modèle démontrée. => Montrer que nous sommes encore capables de prendre des parts de marché.

L’année 2017 sera une année de transition et nous poursuivrons le travail sur le bilan et la simplification de nos modèles et process (améliorer notre façon de travailler), dans un environnement politique encore incertain. En 2018, nous devrions entrer dans une phase de différenciation (dans la manière de faire, être plus agile, nous démarquer…) qui va rester exigeante mais qui sera, selon lui, plus positive.
Enfin, aujourd’hui, il ne voit pas de raison de changer les grandes lignes de notre stratégie ; nous avons 3 marques qui fonctionnent bien et qui répondent aux besoins des clients. Il nous faut surtout continuer à être innovants.

Screen Shot 03-15-17 at 10.48 AM Télécharger la lettre INFO SNB du 13 mars 2017.pdf